Olivier Tardy est engagé comme chef d'orchestre par de grandes formations allemandes et internationales. Il est premier chef invité de l'Orchestre Symphonique de Brandebourg (Brandenburger Symphoniker), succédant ainsi à Peter Gülke. Il a été un habitué du podium de nombreux orchestres de renom, dont l'Orchestre philharmonique de Stuttgart, l'Orchestre de la radio de Munich et l'Orchestre symphonique de Munich. Cette saison, il a fait ses débuts avec le mdr Sinfonieorchester, avec la Philharmonie Südwestfalen pour une production de disque et a de nouveau dirigé une production à l'Opéra de Munich. Il a également dirigé la Philharmonie de Prague, l'Orchestre Philharmonique de Nice, l'Orchestre Lamoureux, la Philharmonie d'Essen, l'Orchestre symphonique du Tyrol à Innsbruck, la Neue Philharmonie Westfalen et la Württembergische Phiharmonie Reutlingen, entre autres, ainsi que l'Orchestre symphonique de Nuremberg au Deutsche Musikwettbewerb 2019. À l'automne 2019, son premier CD avec l'Orchestre symphonique de Munich et le groupe culte bavarois Dreiviertelblut est sorti. 

Dans le domaine lyrique l'Opéra de Munich (Bayerische Staatsoper) lui a confié plusieurs de ses productions: le Chant de la Terre de Gustav Mahler dans la version Schönberg-Riehm et l'opéra de chambre Eight Songs for a Mad King de Maxwell Davis. En outre il a dirigé de nombreux de concerts de gala avec Roberto Alagna à Berlin, Hambourg, Dresde et à Palma de Majorque dans le cadre du Festival Música Mallorca.

Les pianistes Ivo Pogorelich, Yulianna Avedeeva et Gerold Huber ont déjà été ses partennaires musicaux. En 2015 Olivier Tardy a accompagné le nouveau programme Mozart du baryton Christian Gerhaher à Landshut.

Conscient de la nécessité du travail auprès des jeunes il est à l'origine de la création de l'Orchestre des Jeunes de l'Opéra de Munich et a dirigé pendant cinq ans l'Orchestre Abaco de l'Université de Munich. Invité par Brigitte Fassbaender il a fait travailler l'Orchestre des Jeunes du Festival Richard Strauss à Garmisch-Partenkirchen. En été 2011 et 2013 il a dirigé les tournées estivales de l’Orchestre des Jeunes de Bavière.

Son enregistrement des concertos pour vent de Henri Tomasi avec l'Ensemble German Strings a été salué unanimement par la presse, notamment par le magazine Diapason.
Originaire de Clermont-Ferrand Olivier Tardy a fait ses études musicales d'abord dans sa ville natale, puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il a été ensuite membre de l’Académie de l’Orchestre Philharmonique de Berlin. Depuis 1996 il est flûte solo à L'Opéra de Munich et a eu la chance de jouer sous la direction des plus grands chefs, tels Claudio Abbado, Seiji Ozawa, Zubin Mehta, Günther Wand, Daniel Barenboim et Kirill Petrenko.